Enfin je tricote des chaussettes

Mon amie Odile lance un Kal chaussette pour le 13 mai 2013 et donc pour ne pas être trop bête car je n’ai jamais tricoté de chaussttes, j’ai décidé d’en tricoter au moins déjà une (utilisant la même méthode qu’elle).

J’en ai profité car j’avais déjà le fil: un écheveau d’Aracaunia Ranco Multy vers dégradé donc légérement nuancé et dans les mêmes tons car le motif ne ressortirait pas sur un fil totalement nuancé.

Le modèle est Slackcountry Socks de Alison Green:

© SweetGeorgia Yarns Inc.

Et voici donc mes débuts à moi et j’en suis fière:

2013-04-30 14.57.15

Comme je n’aime absolument pas les aiguilles doubles pointes, j’utilise la méthode du magic loop.

6 réflexions sur “Enfin je tricote des chaussettes

  1. très joli début, surtout avec un point, moi je n’ai pas encore essayé de me lancer dans du compliqué, par contre moi j’adore les aiguilles doubles pointes ^_^

    J'aime

    • Je sens de la moquerie dans ta réponse …. Il faudrait que nous tricotions ensemble et que nous comparions nos expériences. En fait, je me sens tellement mal à l’aise avec les doubles pointes, que j’ai l’impression d’avoir un marteau piqueur entre les mains.
      Bises

      J'aime

      • non non pas de moquerie ! juste peut être une question de génération, j’ai toujours vu ma grand mère avec plein d’aiguilles dans les mains, je me demandais toujours comment elle faisait puis elle m’a appris et depuis c’est comme ça, j’ai essaye le magic loop et là c’est moi qui avait l’impression d’avoir un truc bizarre, je e mélangeais les pinceaux avec les cables etc du coup j’ai abandonné, mais l’essentiel c’est d’arriver à ce que l’on veut, les allemandes sont des pro des chaussettes j’ai beaucoup de blog dans mon reader et je bave devant leurs chaussettes ! je suis sure que les tiennes vont être superbes !

        J'aime

  2. Réponse à Piloo:
    En fait, c’est mon arrière grand-mère qui m’a appris à tricoter, je devais avoir dans les 7-8 ans. Puis j’ai laissé tomber. J’ai repris plus tard en Allemagne où j’allais retrouver tous les ans ma copine (je devais avoir dans les 13 ans) et ç’est à ce moment que j’ai appris à manier les aiguilles circulaires car elle ne tricotait qu’avec ça.
    Quant aux chaussettes, je dois avouer que j’en ai plusieurs paires qui m’ont été offertes par Dodile, par Ricki (une amie autrichienne) et par Manu (une amie allemande) et c’est vrai que les tricoteuses allemandes et autrichiennes en tricotent au km.
    Bon 1er mai à toutes et vive les chaussettes surtout avec ce temps

    J'aime

Laissez moi un petit message

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s