La Maison Bisous

Je suis un blog qui recense toutes les bonnes idées, le bons blogs etc, il s’appelle « http://knittedart.wordpress.com/ »  est franco-espagnol et concerne les arts textiles. Ils ont également une boutique de fils à tricoter et propose une boîte pour découvrir les fils finlandais Wetterhoff

Sophie Gelfi

Et non, l’Auvergne n’est pas le trou du cul du monde, il y a plein de gens intéressants à rencontrer et pas seulement dans les villes comme Clermont qui est notre capitale, mais quelquefois dans les petits village comme Randan.

add2

J’ai connu Sophie Gelfi par son blog (cliquez sur l’image) car j’avais remarqué qu’elle faisait du freeform crochet et franchement, ça m’a réconcilie avec le crochet car j’en étais restée à des modèles assez planplan. Le freeform, c’est tout simplement génial.

De plus, Sophie est une créatrice; elle crée de magnifiques modèles en utilisant des points que je ne connaissais pas et qui sont simplement superbes et bluffant (j’ai cru que c’était du tricot); donc vous pouvez trouver Sophie sur Ravelry: http://www.ravelry.com/designers/sophie-gelfi-designs.

En plus, elle a un magasin physique (à Randan dans le Puy de Dôme où je suis allée la voir) mais aussi une boutique internet

où j’ai acheté bien évidemment acheté du fil

DSCN0045

294 g / 100 m, crochet & aiguilles 4 mm, 30 % laine – 70 % acrylique – références (de gauche à droite) 294E401 – 294E409 -294E415 -294E407 -294E405 pour crocheter du freeform et créer des scrambles.

Je vais commencer le tuto freeform 1 de Sophie

J’ai pris également 6 pelotes 294E413 pour tricoter un châle et Sophie m’a offert un paquet de super beaux rubans pour customiser le châle

DSCN0047

Et j’ai aussi craqué pour ces deux pelotes de Noro Silk Garden Sock, couleur S315, lot C

DSCN0046

Jamie Oliver now in French

Pour toutes celles et ceux qui aiment cuisiner, qui aiment Jamie Oliver et sa cuisine saine et qui ne parlent pas anglais, sachez que son magazine de cuisine existe maintenant en français. Vous pouvez le trouver dans les rayons cuisine depuis le 3 mai.

J’ai connu ce cuisiner par hasard, je cherchais un bouquin sur la cuisine britannique et j’ai trouvé un de ces livres, que j’aime beaucoup d’ailleurs et je l’ai donc connu de cette façon.

Jamie Oliver décline son magazine en français

Jamie magazine débarque en France: les fans de cuisine se rueront-ils sur la revue du British?

Jamie Oliver, le cuisinier british superstar, met le couvert en France: après avoir débarqué en Amérique du nord, son magazine homonyme se déclinera en version française à partir du 3 mai et sera édité par Paperbox, petite société parisienne spécialisée dans l’art de vivre.

Cuisine saine

Point de bouleversement pour les fans: Jamie magazine VF reproduira la maquette de la VO et se composera « à 70% de contenus issus de la version originale, les 30% restants étant consacrés aux actualités, aux restaurants, aux nouveaux livres, aux voyages… », explique Sophie Menut, la rédactrice en chef, à L’Express Styles. Cuisiner sainement, facilement -tiens, un clin d’oeil à Zeste Cuisinons simple et bon, magazine culinaire sorti le 2 mai en kiosques?- tel est le credo de Jamie Oliver. « C’est sans doute un homme d’affaires, mais il croit vraiment en ce qu’il dit, ce n’est pas juste une démarche marketing », souligne la journaliste culinaire, également animatrice sur la chaîne Cuisine+.

Mais alors, que pourraient bien nous apprendre les British en cuisine, à nous, franchouillards si fiers? « Les Anglais abordent ce domaine de manière décomplexée. Ils font des recettes de dingue avec des produits inattendus », se réjouit Sophie Menut. Guettons l’invasion britannique, les fourneaux grands ouverts.