« Sous la Glace » de Louise Penny

Une de mes lectures que je viens de terminer. C’est le 2ème livre de Louise Penny « Sous la glace » mettant toujours en scène l’inspecteur Armand Gamache de la Sureté du Québec.

Encore une fois, c’était génial et comme cela se passe dans le petit village de Three Pines dans les Cantons de l’Est et durant l’hiver, ce livre a eu le pouvoir de me rafraîchir:

L’hiver a enveloppé de neige le charmant petit village de Three Pines, et toute la communauté s’apprête à fêter Noël. Mais lors de la traditionnelle partie de curling qui a lieu tous les ans sur le lac gelé, une spectatrice est mystérieusement électrocutée. Il ne faut pas longtemps à l’inspecteur – chef Armand Gamache pour s’apercevoir que la victime ne manquera pas à grand monde. D’ailleurs, alors que tout le village était présent, il n’y a aucun témoin de sa mort… Et puis qui était cette CC de Poitiers, à la fois prêtresse autoproclamée du développement personnel et femme haïe de tous ? L’inspecteur – chef observe, écoute et tente de comprendre. Tout à son enquête, il n’oublie pas qu’il a également ses propres ennemis au sein de la Sûreté du Québec et qu’il ne peut se fier à personne. Tandis qu’un vent mordant souffle sur Three Pines, une menace plus glaçante encore plane sur lui…

 

Trois autres titres sont disponibles, que je vous conseille de les lire dans l’ordre car il y a un petit fil conducteur:

« Le mois le plus cruel » (2012)

Durant le week-end de Pâques, le village de Three Pines s’anime le temps d’une grande chasse aux oeufs. Mais, une fois la nuit tombée, le monde des vivants se mêle à celui des morts. Après les festivités, Armand Gamache, l’inspecteur-chef de la Sûreté du Québec, découvre une scène de crime des plus inhabituelles. Dans la vieille maison abandonnée des Hadley, où il a déjà failli perdre la vie, une séance de spiritisme, organisée pour libérer la demeure du mal qu’elle recèle, s’est terminée de façon tragique. Un corps sans vie gît à terre, celui d’une participante apparemment morte de peur. Mais Gamache a appris à se méfier des apparences. Il sait que le décor de carte postale de la petite bourgade des Cantons-de-l’Est cache d’inavouables secrets. Dans cette nouvelle enquête, l’inspecteur-chef Gamache, ce bon vivant à la mise délicieusement surannée, révèle sa capacité à tenir bon face à l’adversité et à la trahison.

 

« Défense de tuer » (2013)

Au plus fort de l’été, le Manoir Bellechasse, un hôtel luxueux des Cantons – de – l’Est, accueille les membres d’une riche famille anglo – canadienne réunis pour rendre hommage à leur défunt patriarche. L’inspecteur – chef Armand Gamache, venu célébrer avec sa femme leur trente-cinquième anniversaire de mariage, constate rapidement le troublant comportement de cette famille aux apparences parfaites. Sous la surface trop lisse bouillonne une inavouable rancune longtemps refoulée. Dans les esprits comme dans le ciel, l’atmosphère s’alourdit. Bientôt une tempête s’abat, laissant derrière elle un cadavre étrangement mis en scène. Mais qui aurait l’audace de commettre un homicide sous les yeux de l’inspecteur ? Avec cette quatrième enquête de l’inspecteur – chef Armand Gamache, Louise Penny fait une nouvelle fois preuve d’une ingéniosité subtile et d’une véritable compréhension du psychisme humain. Instaurant un huis – clos tout aussi charmant que déstabilisant, elle laisse ses personnages évoluer jusqu’à ce que leur nature véritable se dévoile dans toute sa laideur. Plus que jamais elle s’impose comme un véritable maître du mystère.

 

« Révélation brutale » (2014)

L’été s’achève et la nature réserve aux habitants de Three Pines un dernier éclat… terrifiant. Un mort est découvert dans l’endroit le plus vivant du village : le bistro d’Olivier. De prime abord, personne n’admet connaître le vieil ermite assassiné. Armand Gamache et son équipe reviennent dans les Cantons-de-l’Est pour sonder les strates de mensonges et de non-dits que dissimule le vernis idyllique des lieux. Des sentiers oubliés les conduisent au fond des bois, là où se cachent des secrets et des trésors honteux. Insidieusement, le chaos s’est infiltré dans cette beauté sauvage, et ce qui attend l’inspecteur-chef n’est rien de moins qu’une révélation brutale. A l’instar de son héros, Armand Gamache, Louise Penny déploie des merveilles d’élégance, de profondeur et de finesse. Cinquième volet d’une série dont le succès va croissant, Révélation brutale a remporté l’Agatha Award et l’Anthony Award du meilleur roman policier. Louise Penny est, par ailleurs, le premier écrivain à avoir reçu quatre Agatha Awards consécutifs.

 

Donc en attendant, d’avoir ces trois titres (je vais aller faire un tour à l’espace culture du Leclerc de Concarneau), je commence un livre (toujours un polar) de David Bell « Fleur de Cimetière« 

Lorsque Tom et Ahby finissent par se résigner à organiser des funérailles, leur fille unique Caitlin a disparu depuis quatre ans déjà. Elle aurait eu seize ans, et le traumatisme de son absence les a éloignés l’un de l’autre. Au lendemain de la cérémonie donnée en sa mémoire, Caitlin réapparaît. Sale, hirsute, étrangement calme, la jeune fille refuse d’expliquer ce qui lui est arrivé. Et lorsque la police arrête un suspect lié à l’affaire, elle refuse de témoigner contre lui, laissant ses parents face à une seule alternative : abandonner l’espoir que justice soit faite ou prendre les choses en main. Savez-vous réellement qui sont vos enfants ? Croyez-vous sincèrement pouvoir les protéger ? Etes-vous vraiment ce qu’il y a de mieux pour eux ? Avec ce premier roman, David Bell signe un suspense psychologique implacable en forme de huis clos familial et s’affirme d’emblée comme un maître du polar en chambre froide.

Une réflexion sur “« Sous la Glace » de Louise Penny

Laissez moi un petit message

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s