Le tricot, c’est bon pour le cerveau

Article paru sur Bluwin:

Le tricot, c’est bon pour le cerveau

N’ayez pas peur de ressembler à une grand-mère en vous mettant au tricot. Il s’agit d’une activité des plus stimulantes pour le cerveau !

Vos talents de tricoteuse ne vous permettront pas seulement de faire de jolis cadeaux à vos amis ! Sachez que ce savoir-faire pourrait aussi vous protéger de la démence ! Tricoter a refait surface chez les jeunes femmes du monde entier ces dernières années, et nombreuses sont celles qui ont pu remarquer l’efficacité de la pratique sur leur bien-être. En plus d’être une activité saine et sociable, une étude a fait apparaître que ça pouvait aussi permettre d’exercer la mémoire.

Des recherches effectuées par la Mayo Clinic, dans le Minessota, tend à prouver que les gens qui tricotent régulièrement, mais aussi qui s’adonnent à la poterie ou à la peinture, ont moins de chance de devenir fous. Et 73% d’entre eux – situés dans la marge la plus âgée du panel – s’avèrent avoir moins de problème de mémoire. « Comme des millions d’adultes âgés rencontrent des problèmes de mémoire passé un certain âge, il est important de se pencher sur des manière d’endiguer ce type de problème, explique le docteur Rosebud Roberts, chargé de l’étude. Notre étude soutient l’idée que l’utilisation de l’esprit empêche les neurones et certaines parties du cerveau de mourir tout en stimulant la création de nouveaux neurones et permet de recruter de nouveaux neurones afin de maintenir les activités cognitives passé un certain âge. »

73% des personnes âgées impliquées dans des activités artistiques auraient ainsi moins de chance de rencontrer des problèmes de mémoire, là où 45% des sujets étudiés pratiquant de l’artisanat et des travaux manuels seraient protégés. Dans ces groupes, 55% des sujets prompts à s’engager dans des activités sociales se protégeraient contre les désagréments cognitifs, à l’instar 53% de ceux qui continueraient d’utiliser un ordinateur. L’étude se penchait sur 256 sujets âgés de 87 ans en moyenne et ne montrant aucun problème de mémoire ascendant. Les conclusions ont été publiées dans la revue Neurology.

Cover Media

4 réflexions sur “Le tricot, c’est bon pour le cerveau

  1. Je me demande s’il n’y a pas une petite erreur de traduction. La clinique Mayo fait certainement référence à dementia, qui en anglais signifie la sénilité ou la perte de mémoire comme l’Alzheimer. Et non pas la démence ou la folie, comme semble suggérer l’article. Le tricot effectivement est une excellente pratique qui utilise les deux hémisphères du cerveau en même temps et protège donc de la sénilité. Merci de la référence en tout cas, qui ne fait que confirmer ce que les tricoteuses savent: ça fait du bien de tricoter !

    J'aime

    • Je ne sais pas pour la traduction, car j’ai repris l’article tel quel. Mais en effet, dementia est un faux ami. En tout cas, il est approuvé que le tricot peut aider dans les cas de sénilité, perte de mémoire etc.

      Aimé par 1 personne

Laissez moi un petit message

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s