Yarn Substitution – Site qui vous aide à trouver un fil de substitution

En lisant le très instructif blog d’Agnès « Ready to knit » j’ai relevé cette info plus que capitale pour nous les tricoteuses.

Elle a découvert un site « Yarn substitution » qui liste énormément de différents fils et qui vous permet quand vous inscrivez un fil dans l’onglet « search » de trouver un fil qui pourrait le remplacer et cela en vous donnant un pourcentage de compatibilité

Capture d’écran 2015-01-25 à 23.23.31

J’ai essayé avec la madelinetosh merino light (fil que j’adore) mais que l’on a pas forcément sous la main et j’ai donc eu pas mal de résultats de fils pouvant le substituer.

J’ai eu ça:

Capture d’écran 2015-01-25 à 23.25.46J’ai cliqué sur la 2ème proposition « Tosh Merino Light » et j’ai obtenu ceci:

Capture d’écran 2015-01-25 à 23.26.56

Tout d’abord, une carte d’identité de la Tosh Merino Light, et ensuite une liste de fils pouvant la remplacer avec les différents pourcentages. En tout, la liste comporte 22 fils différents, certains avec des liens pour les acheter directement.

Je remercie donc Agnès, car ce site (qui va au fur et à mesure rajouter des fils) sera un outil très précieux pour chaque tricoteuse, mais bien sur il faut parler l’anglais … of course.

Have a good night and nice dreams.

****

While reading the blog of a knitting friend Agnès « Ready to knit« , I was happy to learn about a new useful site for us « knitter ». Its name is « Yarn substitution« , (a button is available in the column at the right); so you enter the name a of yarn you don’t have and your would like to have an idea for a substitution yarn, you clic enter and a list will appear with different yarns and a percentage for the compatibility with the original yarn. It’s really fantastic, as we have not always the right yarn and we have so much yarn in stash … So what do you  think about it ??? it’s a great idea ??

Have a good night.

Les dinosaures à l’ére de glace

Bon, tout d’abord je dois avouer que j’ai été un peu déçue par cette exposition, elle est chère (nous avons payé 70 € pour 5 malgré un tarif famille) et je l’ai trouvée un peu courte.

Par contre, l’audio guide (gratuit) est très bien fait (parcours fait et raconté par Louis Bodin). Les différentes étapes sont bien différenciées également :

* les animaux qui ont vécu avec les hommes et qui ont muté pour encore exister à notre époque,
* les dinosaures (qui n’ont jamais rencontré l’espèce humaine – je tiens à le redire car beaucoup l’ignorent encore – et heureusement pour nous car ça aurait été pire que le match Brésil-Allemagne pour l’espèce humaine of course!). Un point de repère: les derniers dino ont disparu il y a 65 millions d’années,  le 1er homme est apparu il y a environ 2 millions d’années.

Voici quelques photos

image

image

image

image

image

image

image

En ordre d’apparition (dans mon article): le mammuthus imperator, le megaloceros giganteus,  le diprotodon optatum, le doedicurus clavicaudatus,  l’allosaure et le giganotosaure (le plus gros carnivore, un petit peu plus gros que son fameux copain, le tyrannosaure. En effet, le premier mesurait plus de 14 m selon les estimations pour un poids de 6 à 7 tonnes et vivait il y a 100 à 95 millions d’années et son collègue (le 2nd) faisait jusqu’à 13 m de long et pesait plus de 5 tonnes, il vivait il y a environ de 68 a 65 millions d’années. Il fut donc l’un des derniers dinosaures. Le premier à laissé sa place au second, en perdant un peu de poids et de taille …

Heureusement pour nous que nous n’avons pas vécu ensemble car je ne donnerais pas cher de notre peau.

image

Le retour des Momies, exposition au musée Anne de Beaujeu à Moulins

Le Musée Anne de Beaujeu à Moulins sur Allier, après un certain de travaux vient de ré-ouvrir et nous propose une exposition intéressante « le Retour des Momies » et ceci du 1er mars au 21 septembre.

Place du colonel Laussedat
03000 MOULINS
Tel : +33(0)4 70 20 48 47
Fax : +33(0)4 70 20 89 31
Ouvert : mardi à samedi : 10h – 12h et 14h – 18h
dimanches et jours fériés : 14h – 18h

Le retour des momies au musée Anne de Beaujeu

Publié le 18/02/2014 à 11H57, mis à jour le 18/02/2014 à 12H02 (Culture Box)

Les deux  momies Antique ont retrouvé leur maison d'accueil au musée Anne de Beaujeu de Moulins<br /><br />

Les deux  momies Antique ont retrouvé leur maison d’accueil au musée Anne de Beaujeu de Moulins

© France 3 / Culturebox

Le musée Anne de Beaujeu de Moulins va bientôt dévoiler ses deux momies entièrement restaurées. A partir du 1er mars 2014, amateurs et curieux d’égyptologie auront le plaisir de découvrir des sarcophages en parfait état. Pour l’occasion, le musée a conçu un protocole spécial de conservation et d’exposition.
Par Odile Morain
Les deux momies, dont Isis la Grande qui a été clairement identifiée, sont restées pendant plus de quinze ans dans les réserves du musée Anne de Beaujeu. Jusqu’à présent, elles n’avaient été exposées que deux fois au public, en 1986 et 1988. La plus récente des deux a quand même plus de 2300 ans et son état de conservation est quasiment intact !

Cependant, les deux femmes de l’Egypte Antique, ont subi un petit lifting mené par le Centre de recherche et de restauration des musées de France à Versailles, afin de leur rendre leurs plus beaux atours.
Les analyses du bois des sarcophages, les scanners et radiographies, les prélèvements de parasites et les analyses au Carbone 14 ont permis de nombreuses découvertes qui sont présentées dans cette exposition accessible à tous.

 

Au fil des aiguilles

Hier en me baladant à Quimperlé, j’ai découvert, et ça je dois l’admettre par le biais de mon mari, un magasin de laine.

Il s’agit de la boutique « Au fil des Aiguilles » tenu par Irène Jégou et c’est une vrai caverne d’Alibaba. J’en ai profité pour acheter du fil Donegal de chez Lang, coloris 001 (marron clair ou ficelle foncée) – 100 % mérinos, 50 g / 190 m pour tricoter une petite veste courte créée par cette dame.

Et pour améliorer ou customiser, je vais mélanger la Donégal avec de la Noro Taiyo Sock (100 g / 420 m – 50 % coton, 17 % laine, 17 % polyamide et 16 % de soie – coloris S46)

Voici la boutique

Et voici Irène

La boutique se trouve juste à côté des Halles 9, Place Hervo – 29300 Quimperlé – Tel 02 98 39 14 02.

Vous trouverez tout pour la broderie, la couture, le tricot, le patchwork etc …

Visite de la Faïencerie Henriot à Quimper

Aujourd’hui avec une de mes filles nous avons visité la célèbre faïencerie Henriot à Quimper dans le quartier de Locmaria. C’était très intéressant et tout, absolument tout est encore fait à la main.

Donc, maintenant quand je boirai mon café dans mon bol à oreilles, j’aurai plus de respect. En effet, derrière ce bol se cache le travail du sculpteur qui tailles les moules dans lesquels seront formés les bols, ensuite vous aurez la personne qui dégrossira l’objet et qui lui donnera sa forme définitive, puis ils passent dans le bain d’émail et à la peinture. La peinture est faite par les « peintureuses » (et oui ce terme a été créé pour les artistes qui peignent ces objets à main levée). Après une première cuisson à 1400 °C pendant 9 heures + refroidissement de 9 heures toujours dans le four, car l’objet doit refroidir autant de temps qu’il a mis pour sa cuisson.

Puis il doit encore recuire mais moins longtemps et à une température beaucoup moins élevée.

C’était très très intéressant, le lieu est très beau, les gens charmant, je vous conseille cette visite si vous passez par Quimper. Cliquez sur le lien ci-dessous:

VISITE

Entrée de la faïencerie Henriot.

Voici les fameux bols avec le breton ou la bretonne

 Et une version plus récente

Et ils font aussi des bijoux très jolis et j’ai craqué pour un collier. Il faudra que je le prenne en photo.

Vous pouvez commander vos bols par internet, en donnant les prénoms, qui seront peints à la demande. Les envois sont soignés et arrivent très vite. C’est ce que nous allons faire car mes filles ont des prénoms étrangers, qui ne sont donc disponibles qu’à la demande.